Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Welcome upswing sur Titan

-Alex- - Actualité Poker - 01/04/11, 15h19 0

Lucky session chez les fishs

Je vous annonçais hier le retour de notre partenaire Titan et mon intention de publier une fiche détaillée sur cette poker room.

Zélé et perfectionniste je décide de m’attaquer de suite à la tâche en analysant le logiciel.

Pour vérifier son bon fonctionnement je décide de déposer 50€ et de faire quelques parties.

J’attaque un cash game en micro-limites 0.05/0.1 c’est à dire avec 10€ de caves.

C’est hors bankroll management mais je bats cette limite et si je perds une ou deux caves voire tout, je n’en ferai pas une maladie.

Le soft Titan est en tout point identique à sa version internationale, simple, complet, le jeu est fluide mais ce qui me choque dès le départ c’est le niveau de jeu.

J’ai la sensation de jouer contre des bots publicitaires destinés à me distribuer de l’argent pour me faire adorer cette room.

Les noms d’oiseau fusent dans le chat et me confirment que j’ai bien affaire à de vrais joueurs français.

Ce qui au départ ne devait être qu’une petite session s’allonge un peu car en ne jouant que deux tables je réussi à tripler ma mise sans avoir eu le temps de faire une pause !

Si je suis légèrement gagnant depuis que je joue, selon ma propre auto-analyse c’est essentiellement pour 3 raisons : une technique peu évoluée mais relativement efficace, une pas trop mauvaise gestion du tilt et un bon bankroll management.

Tout est relatif, je me situe ainsi par rapport à la moyenne, suis loin d’être un joueur d’exception et si c’est trois paramètres sont imbriqués c’est le bankroll management qui dirige les autres. Cette jauge me permet de situer mon niveau et à quelle hauteur je peux m’exposer au risque.

Il existe une forme de tilt pernicieux que je définirai comme « god syndrom » qui pourrait se traduire dans le jargon raffiné des joueurs de poker par « je ne me sens plus pisser ».

Je ne cède jamais à la tentation d’exploser les limites dans l’euphorie d’un good run. Mais là c’est trop, mes glandes salivaires saturent et mes dents claquent pour s’aiguiser alors que j’accumule les stacks maintenant en nl25.

J’ai décidé d’adopter un bankroll management agressif, après tout ce ne sont que 50€ au départ, j’ai envie de me faire plaisir et si je sens que ça dérape, un coup de frein et je préserve l’investissement.

Je ne vais pas regretter cette décision audacieuse qui va m’emmener sur une table de nl400 avec la totalité de ma bankroll. La difficulté s’accroit mais ce soir rien ne peut m’arrêter.

J’ai décrété que je suis dans un jour de chance lorsqu’avec [Ks][As] en main je vois [Qs][Js][Ts] s’afficher au flop.

Nous sommes 4 dans le coup et pour mon plus grand plaisir tout le monde s’emballe.

Je n’y crois pas, je vais quadrupler mon stack lorsque la table prend le coloris de mon oreiller !

Tout se remet en place, on est le matin, quel jour ? 1er Avril.



Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription