Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Un an après…la loi sur la libéralisation des jeux d’argent en ligne.

-Alex- - Actualité Poker - 24/03/11, 13h10 1.

"Le colloque peut commencer !"

La Maison de la Chimie accueillait ce 22 Mars un colloque ayant pour thème « Un an après son adoption, quelle mise en oeuvre de la loi sur la libéralisation des jeux d’argent en ligne« .

Y participaient divers acteurs du marché et du côté des institutionnels : le sénateur Trucy qui a recueilli les doléances des joueurs de poker, le président de l’ARJEL M. Vilotte et le ministre du budget M. Baroin.

Ce colloque était une sorte de réunion préalable à celle de « la revoyure ».

ClubPoker a suivi les débats et nous en fait un résumé détaillé consultable ici.

Je vous livre mon résumé à travers ma grille de lecture, épuré des réflexions sur le turf, paris sportifs etc

On sait que ces secteurs sont encore plus mal en points que le poker, c’est dire…

Le sujet des casinos en ligne a également été évoqué. Il s’agit du prochain gros gâteau que les politiques partageront avec leurs amis (après les élections). Mais revenons au poker :

Globalement on peut dire que tout va bien.  En introduction le sénateur Trucy (que l’on pourrait définir comme le « good cop ») laisse entendre que la loi devrait subir un certain nombre d’ajustements sans toutefois préciser lesquels.

Jean-François Vilotte nous éclaire un peu en précisant que le marché du poker est « le plus actif » en comparaisons aux autres secteurs qui ont été totalement massacrés par la loi.

Il se félicite de l’affaiblissement du « marché illégal » : « la mauvaise monnaie ayant massivement cédé la place à la bonne monnaie » nous précise-t-il.

C’est également ce que doivent dire les expatriés du poker qui paient aujourd’hui leurs courses en bahts ou en dirrhams.

M. Lamour, vice président du Comité Consultatif des Jeux, a précisé que la revoyure devrait viser à ce que :

– « l’offre de jeux en ligne doit rester* attrayante« .  (*donc elle l’est déjà)

« les supports de jeux doivent faire l’objet d’une surveillance efficace« 

Ceux qui rêvaient d’une baisse de rake, d’un décloisonnement etc peuvent à mon avis y voir une réponse claire à leur attentes.

De l’avis des joueurs et de certains opérateurs (les 90% qui ne bénéficient pas directement d’une loi taillée pour eux), l’offre poker devrait évoluer pour devenir attrayante. On n’attire pas les mouches avec du vinaigre… Pour assécher une offre illégale il faudrait peut-être rendre l’offre légale attractive ?

Et bien non de l’avis des politiques. L’offre est déjà attrayante et on va tout faire pour qu’elle le reste. Youpi !

Certainement grâce à la « surveillance efficace » ? Ici on rejoint la menace de M. Baroin (qui par opposition à M. Trucy serait plutôt le « bad cop »)  qui continue à pointer du doigt les vilains resquilleurs qui refusent de jouer sur des rooms dépeuplées au rake abusif.

Il prévoit comme je l’avais présumé de s’en prendre au flux monétaires en bloquant les gains.

Aucune bonne nouvelle lors de ce colloque ?

Si heureusement :  Si vous faites parties des quelques % de joueurs pathologiques on prévoit plein de choses pour vous.

Des pop ups pour vous dire que vous jouez trop, des limitations de dépôt, l’impossibilité de déposer en cours de jeu, la suppression des bonus-qui-rendent-malade-du-jeu (mais pas les autres, rassurez vous on a déjà repérés ceux qui sont sans effet sur votre santé mentale)…

Je me serais attendu à plus de langue de bois et de flou au cours de cette réunion mais suis plutôt satisfait que l’Etat affiche (presque) clairement sa volonté de ne rien faire pour les joueurs. Ça évite les faux espoirs.



1 commentaire

  • grgbpm a écrit   le 3.04.11@19:38 #1

    les fish de pute !


Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription