Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Lexique poker


Le poker est un jeu qui, au fil du temps, a développé une culture et des règles complexes et mouvantes; et du coup, le poker a son propre jargon, ses propres expressions, parfois un peu difficiles à comprendre. J'ai donc constitué ci-dessous un lexique poker, où vous trouverez les principaux termes, expressions et abréviations du poker.

Lexique poker

121 définitions
Si vous pensez que certaines définitions importantes sont manquantes, ou inexactes, n'hésitez pas à me le signaler via un commentaire !

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z 

A

  • Add-on : Add-on : certains tournois de poker permettent de faire des add-on, c'est-à-dire, de se racheter un stack des jetons en cours de partie. La plupart du temps, la quantité de jetons qu’il est possible d’acheter en add-on est limitée au nombre de jetons que vous aviez au début du tournoi de départ, et le montant à payer est égal au buy-in du tournoi.
  • Agressif : Un joueur de poker agressif est un joueur dont le JEU est agressif. C’est un joueur de poker qui, au lieu de se contenter de suivre, préfère relancer et sur-relancer souvent, que ce soit preflop, au flop, au tournant ou à la rivière. Il impose sa domination à la table en relançant fort et souvent, pour inciter ses adversaires à la crainte.
  • All-in : Le terme All-In, ou "Tapis" en français, signifie miser son tapis, soit la totalité de vos jetons. C'est la mise ou la relance maximum pour un joueur.
  • Antes : En tournoi, lorsqu’on atteint des niveaux de blinds élevés, l’Ante est une « taxe » prélevée à tous les joueurs de la table (y compris les joueurs au small blind et au big blind) avant de leur distribuer leurs cartes. Les Antes servent à accentuer encore davantage la pression sur les joueurs pour les pousser à développer un jeu plus agressif, ceci afin que le tournoi reste dynamique jusqu’au bout.
  • AOT : (Act out of turn) : lors de vos parties de poker entre amis, ou en tournois, faire un AOT est agir alors que ce n'est pas à vous de parler. En tournois, ou en casino, cette erreur d'attention peut être pénalisée si elle se produit de manière trop répétée.
  • ARJEL : L'ARJEL est l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne. L'ARJEL régule le secteur du poker en ligne, mais aussi des paris hippiques en ligne et paris sportifs en ligne. Pour plus d'infos, cliquer ici
  • Assorties : Se dit de deux cartes ( d'une main de départ de Hold'em ) qui ont la même couleur (coeur, pique, trèfle ou carreau).
  • Average : L’Average désigne le montant moyen des tapis des joueurs encore en course dans le tournoi. Comparer son stack à l’average est un bon moyen de se situer par rapport aux autres ; mais il faut garder en tête que votre stack peut vite repasser au dessus ou en dessous de l’average !

B

  • Backdoor : Un tirage "backdoor" est un tirage pour lequel il manque deux cartes. C'est donc un tirage dont les chances de se réaliser sont plus faibles.
  • Bad Beat : On parle de bad beat lorsque vous perdez un coup alors que vous étiez très largement favori. Mais il ne faut pas oublier que les duels au poker sont régis par les probabilités et les statistiques, et que statistiquement, même si vous êtes largement favori avec une main donnée, il existe un faible pourcentage de chances pour que vous ne gagniez pas avec cette main. Et lorsque ça arrive, c'est un bad beat. C'est énervant, rageant, mais ce sont les lois mathématiques du poker !
  • Bad run : on parle de bad run lorsqu'on traverse une mauvaise période, une série noire, durant laquelle on cumule les bad beats et les pertes malgré un jeu et une technique corrects, voire, très bons.
  • Bankroll : La bankroll d'un joueur de poker est le capital dont il dispose pour jouer au poker. Il est particulièrement important de savoir bien gérer sa bankroll : d'abord, ne pas consacrer trop d'argent au poker (jamais plus que ce qu'on peut se permettre !), et ensuite, de savoir gérer la façon dont utilise sa bankroll.
  • Bet : c'est l'action de miser des jetons lors d'un tour d'enchères.
  • Bet blind : Technique de kéké qui consiste à miser avant même d'avoir regardé ses cartes. Ceux qui le font s'imaginent ainsi provoquer la chance, et / ou agacer leurs adversaires... mais en réalité, cette techniques ressemble davantage à un aveu de faiblesse, et à la preuve que ce joueur est immature, superstitieux et pas très raisonnable. Vous l'aurez compris, faire ce genre de choses est stupide au poker.
  • Betting pattern : le betting pattern désigne la façon dont un joueur de poker a l'habitude de miser et de réagir. En décelant le betting pattern d'un joueur, on peut complètement comprendre son jeu et la façon dont il fonctionne, le type de mains qu'il joue, et ainsi, acquérir un avantage décisif sur lui.
  • Big blind : La big blind la mise obligatoire que doit payer le joueur assis à la deuxième place à gauche du donner, à chaque main. L'utilité des blinds est de grignoter le stack des joueurs, et ainsi, de les pousser à s'impliquer dans un minimum de pots. En outre, les blinds donnent un enjeu à la partie en constituant un pot initial.
  • Blank : Au poker, un "blank" est une carte commune distribuée par le dealer, qui a de grandes chances de n'améliorer aucune main : cette carte ne sert, par conséquent, à rien pour personne... ou pas :)
  • Blocking bet : le blocking bet est une mise que l'on fait à la rivière, pour embarrasser son adversaire qui comptait s'en tirer à bon compte. En faisant cela, on le pousse à faire un choix : payer cette mise supplémentaire, ou se coucher. Ainsi, dans un certain nombre de cas, l'adversaire se coucher et on gagne (sans nécessairement avoir la meilleure main).
  • Bluff : Dans l'esprit des gens, le bluff est indissociable du poker. Dans la réalité, les joueurs de poker expérimentés savent que le bluff au poker consiste juste à faire croire à votre adversaire que votre jeu est meilleur que ce qu'il n'est réellement. Le but est de lui faire peur, et de le pousser à se coucher (alors même que, très probablement, il aurait gagné la confrontation). Le bluff au poker est une technique à double tranchant. Si vous bluffez, c'est que votre main est faible. Si votre adversaire est trop peu expérimenté pour REMARQUER votre tentative d'intimidation, votre bluff passe inaperçu, et il paiera (et vous aurez misé gros pour lui faire peur, pour rien; et vous perdrez probablement). Lisez cet article sur le bluff pour plus d'explications.
  • Board : au poker, le board désigne les 5 cartes posées face visible par le croupier.
  • Bounty : Au poker, un bounty est une récompense offerte à un joueur qui parvient à éliminer un autre joueur en particulier (souvent une célébrité, ou un joueur professionnel partenaire de l’évènement). Lorsque vous jouez entre amis, afin de pimenter votre tournoi de poker, vous pouvez aussi proposer un bounty pour celui qui élimine le vainqueur de votre précédent tournoi de poker.
  • Bouton : le bouton est un objet (souvent, un disque de plastique blanc), placé devant le dealer, pour que les joueurs puissent voir où le dealer se situe autour de la table.
  • Breakeven : Le breakeven (seuil de rentabilité, en français) désigne le moment à partir du quel vos gains et vos pertes s'équilibrent. Par conséquent, lorsque vous dépasser votre breakeven, vos gains deviennent positifs.
  • Breaking Tables : Dans un tournoi de poker, au fur et à mesure des éliminations, les tables se dépeuplent ; le casino peut alors casser plusieurs tables incomplètes pour en reformer une complète. L’intérêt pour le casino est purement financier : celui lui permet de payer moins de croupiers ; mais cela permet aussi d’éviter la collusion de joueurs en les faisant changer régulièrement d’adversaires.
  • Broke : on dit qu'un joueur est broke quand il a perdu tous ses jetons, suite à une mauvaise passe (un bad run), ou parce qu'il joue à un niveau trop élevé pour lui. C'est le signe d'un mauvais bankroll management (gestion de bankroll).
  • BTB : Initiales de "Buy the button" : cette technique consiste à faire une relance, dans l'espoir de pousser les adversaires suivants à se coucher, pour se retrouver, mécaniquement, en fin de parole et ainsi avoir l'avantage pour les prochains tours d'enchères.
  • BTP : Initiales de "Buy the pot" : cette technique consiste à essayer de coucher ses adversaires en faisant une grosse relance, pour essayer de remporter le pot sans avoir à montrer ses cartes.
  • Bubble-boy : Le bubble boy est le joueur qui est éliminé à la bulle, juste avant les places payées.
  • Bulle : Lors d’un tournoi de poker, la bulle désigne le moment où il ne reste plus qu’un joueur à éliminer avant que tous soient dans les places « payées ». C’est un moment de grande tension car tous les joueurs veulent rembourser leur participation, et espèrent donc au minimum atteindre les places payées. Cet attentisme provoque des situations dans lesquelles les petits tapis n’osent plus prendre de risque, de peur d’être éliminé avant les places payées ; et les gros tapis profitent du fear factor pour voler les blinds et les pots.
  • Bully : En anglais, "bully" veut dire "brute". Du coup, un joueur qu'on qualifie de "bully" est un joueur agressif dans sa manière de jouer (et parfois, de se comporter !). Bien souvent, il s'agit de joueurs avec un stack élevé, qui utilise cet avantage pour prendre l'ascendant psychologique sur ses adversaires en leur faisant peur par des relances agressives et répétées. Être le bully d'une table est le meilleur moyen pour se faire détester de tous les autres joueurs... ceci dit, on ne joue pas spécialement au poker pour se faire des amis ;)
  • Burn : Avant de distribuer les cartes de chaque tour d'enchères (Flop, Turn et River), le dealer "burn" (brûle) une carte : il l'élimine du jeu, face cachée, pour éviter la triche au cas où un ou des joueurs auraient vu cette carte, ou l'auraient manipulée.
  • Buy-in : Le buy-in est le prix d'entrée d'un tournoi de poker. C'est le prix de l’inscription au tournoi, tout simplement.

C

  • Call : en français, on dit aussi "suivre". C'est l'action qui consiste à payer la mise imposée par ses adversaires ( = se mettre à la hauteur de l'enchère actuelle), afin de pouvoir accéder à la carte suivante, dans l'espoir de toucher la carte que l'on attend. Les autres actions possibles sont se coucher ("Fold") ou relancer ("Raise").
  • Call down : on parle de call down lorsqu'un joueur paye de manière imperturbable, quelles que soient les mises et les relances, dans l'espoir de toucher son tirage. C'est, bien souvent, une façon de jouer qui coûte très cher sur le long terme !
  • Calling station : on appelle "calling station" ou "calling machine" un joueur qui a la fâcheuse tendance de caller très souvent, quel que soient les relances, les situations et son propre jeu. La plupart du temps, les calling stations sont des joueurs débutants, et / ou de très mauvais joueurs, qui ne comprennent pas encore les règles élémentaires du poker. A terme, même s'ils peuvent avoir de la chance momentanée, ils rentreront chez eux... sans leur argent :) Attention cependant, car si la chance est avec eux, leur façon de jouer (en prenant des risques sans même s'en apercevoir) les fera gagner contre vous dans bien des cas. Il faut donc être prudent face aux calling stations, sinon vous y laisserez des jetons !
  • Carré : Au poker, vous avez un carré lorsque vous avez 4 cartes de rang identique. Par exemple : [4s] [7c] - [4c] [10h] [4d] - [4h] - [2s] est un carré de 4.
  • Cash Game : par opposition aux tournois, une partie de poker de type "cash game" est une partie où l'on joue directement son argent (représenté par des jetons que l'on a acheté, et que l'on détient en quantité proportionnelle au montant acheté).
  • Cash out : Au poker, le cash out est l'opération qui consiste à quitter la table et à échanger ses jetons contre leur équivalent en argent réel.
  • Check : "checker" est une action qui consiste, lorsque vous êtes le premier à parler, ou lorsque votre mise est déjà à la hauteur de l'enchère actuelle, à décider de ne pas miser davantage. En gros, vous pourriez sur-enchérir, mais vous décidez de ne pas le faire, et d'aller voir la carte suivante sans exiger de vos adversaires qu'ils payent davantage. Bien souvent, lorsqu'un joueur checke, c'est soit qu'il n'a rien et qu'il en veut pas risquer plus de jetons pour aller voir la carte suivante... soit qu'il a un monstre en mains et qu'il essaie de vous faire croire qu'il n'a rien :)
  • Check Raise : le check raise est une technique consistant à faire parole, dans l'espoir de relancer lorsque votre adversaire aura misé. Cela revient donc à lui tendre une embuscade : vous feignez la faiblesse, puis, lorsque votre adversaire s'est impliqué dans le pot en misant, vous le mettez dans une situation délicate en relançant. Attention cependant, si vous faites trop de check raise à un joueur agressif, il risque de vous sur-relancer... auquel cas, c'est vous qui serez ennuyé (à moins d'avoir un jeu très fort).
  • Chip dumping : Le chip dumping consiste à donner ses jetons à un ami lors d'une partie. C'est une pratique de collusion, formellement interdite au poker.
  • Chipleader : autour d'une table de poker, ou dans un tournoi, le chipleader est le joueur qui possède le plus gros tas de jetons devant lui. Attention à ne pas défier un chipleader si vous n'avez rien, car sa richesse lui permettra de payer bien des coups. Et si la malchance s'en mêle, vous êtes cuit !
  • Coinflip : parle de coinflip lorsque deux joueurs confrontent leurs mains et qu'ils ont tout deux près de 50% de chances de gagner. Chacun a autant de chances de l'emporter que s'ils tiraient à pile ou face.
  • Collusion : on parle de collusion lorsque deux ou plusieurs joueurs trichent pendant un tournoi ou une partie, en s'échangeant des informations sur leur jeu (via une messagerie instantanée type Facebook ou MSN par exemple). Les sites de poker en ligne savent détecter la collusion entre joueurs, et punissent ce type de fraude par la fermeture définitive du compte des joueurs, souvent sans leur donner la possibilité de récupérer leurs gains. Il peut arriver qu'un site de poker en ligne croient qu'il y a collusion alors que vous êtes de bonne foi, par exemple, si votre copine ou votre collocataire et vous participez au même tournoi, depuis la même adresse IP. Dans ces cas là il est difficile de prouver sa bonne foi. Si vous avez un problème à ce niveau là, venez en parler sur le forum !
  • Combo : Se dit d'une main non encore réalisée, mais qui possède un grand nombre d'outs : c'est donc une main à très fort potentiel.
  • Community : désigne les 5 cartes communes, face visible (le board).
  • Continuation Bet : Faire un continuation bet (ou CBet en abrégé) consiste à enchaîner les mises : il mise ou relance d'abord préflop, puis il mise au flop, puis à la turn, etc. Le but est de donner aux adversaires l'impression qu'on est particulièrement sûr de soi, mais aussi de faire gonfler le pot afin de rendre plus rentable (et donc, valable) le risque que l'on prend. Lisez cet article sur le continuation bet pour plus d'explications.
  • Cote : La cote d'une main, est la probabilité de compléter votre main, confrontée à la probabilité de ne pas compléter cette main. Par exemple, une cote de 3:1 (3 contre 1) veut dire que une même main sera complétée une fois, et ne sera pas complétée 3 fois. Cela revient à dire que votre main est complétée 1 fois sur 4. Donc 3:1 est équivalent à 1/4 :) Évidemment, ce ne sont pas des prédictions, mais des probabilités mathématiques, qui se vérifient sur le long terme (et donc, qui doivent être prises en considération dans votre façon de jouer). Pour des explications plus détaillées sur les cotes au poker, et leur importance, lisez notre article sur les cotes et l'espérance de gain.
  • Cote implicite : La rentabilité d'une action est parfois conditionnée non pas par le pot actuel comparé au potentiel de votre main, mais par le pot TEL QU'IL POURRAIT ETRE si vous poursuiviez l'action jusqu'à la rivière avant de gagner. Bien sûr, le montant final du pot est impossible à deviner, donc le calcul de la cote implicite est forcément approximatif; mais cet indicateur mathématique reste un outil d'aide à la décision très important et très utile lorsque vous êtes sur un tirage.
  • Couleur : Au poker, vous avez une couleur lorsqu'avec vos cartes et les cartes communes, vous possédez une combinaison de 5 cartes de la même couleur (ou famille : attention, au poker, il y a 4 couleurs : trèfle, pique, carreau, coeur; noir et rouge ne sont PAS des couleurs au poker). Par exemple : [As] [5s] [8s] [9h] [3d] [Js] [3s] est une couleur à l'As de pique car vous avez 5 cartes de la famille "pique".
  • Crying call : Faire un crying call, c'est payer pour voir les cartes de son adversaire au showdown, en sachant pertinemment qu'on a 9 chances sur 10 d'avoir perdu. Au poker, la curiosité coûte cher, mais il est parfois bon de payer pour confirmer une impression que l'on s'était faite sur un adversaire : on peut alors considérer qu'on a "acheté" une information.
  • Cut off : Le cut off est la position très avantageuse, située juste à droite du dealer. Le fait d'être l'avant dernier à parler lors d'un tour de table est extrêmement avantageux, car cela permet de prendre sa décision en sachant ce que les autres ont fait avant vous (et ainsi, d'en savoir plus sur leur jeu probable).

D

  • Deal : En fin de tournoi, il arrive que les deux ou trois joueurs restants décident d’un commun accord de se répartir les gains en fonction de leurs tapis actuels, plutôt que d’aller au bout du tournoi et de s’en remettre à des coups de plus en plus hasardeux.
  • Dealer : Autour d'une table de poker, le dealer est le joueur qui distribue les cartes (s'il n'y a pas de croupier). Dans tous les cas, lorsqu'on est à la position du dealer, on est le dernier à parler lors d'un tour d'enchères, ce qui est extrêmement avantageux, car on joue alors en sachant ce que les autres ont fait avant. Chaque main, le dealer change : le nouveau dealer est le joueur assis immédiatement à gauche du dealer précédent.
  • Deepstack : Certains tournois sont qualifiés de « deepstack » : le stack de départ est plus élevé qu’un tournoi classique. Le résultat est que le tournoi dure plus longtemps, mais aussi que les participants peuvent se permettre de chercher à réaliser davantage de mains : donc le jeu est généralement plus lent et plus prudent, car le « risque » est plus grand.
  • Donkament : Un donkament est un tournoi dans lequel le niveau général est si bas (du fait du grand nombre de participants débutants), qu'essayer d'y jouer revient à peu près à jouer à la loterie. Dans ce genre de tournois, serrez votre jeu, car vos adversaires jouent n'importe comment !
  • Double or nothing : Tournois « quitte ou double ». La plupart du temps, ce sont des sit and go, où seule la moitié des joueurs (les derniers à être éliminés) sont payés et doublent leur buy-in.
  • Drawing dead : Se dit d'un joueur qui paye pour toucher un tirage, alors que quoi qu'il arrive, sa main ne pourra pas être gagnante (mais il l'ignore). Comme dans le dessin animé Ken le survivant "Il ne le sait pas, mais il est déjà mort" :)
  • Drawy : Se dit d'un tableau qui, au contraire d'un tableau "dry", offre beaucoup de perspectives de tirages (et donc, un tableau qui fait peur à tous les joueurs et risque d'entrainer une certaine paralysie du coup).
  • Dry : Se dit d'un tableau qui offre peu de perspectives.

E

  • Embarqué : Se dit d'un joueur qui, parce qu'il est trop impliqué émotionnellement dans un coup, ne parvient pas à se coucher alors qu'il le devrait. En anglais, on dit "Pot commited" ( = "trop tard, j'ai déjà trop payé, je suis obligé d'aller jusqu'au bout").
  • EV : Initiales d'Expected Value ( = espérance de gains). Une notion essentielle au poker, probablement celle qui distingue les bons joueurs des mauvais. En bref, c'est ce que vous rapportera ou vous coûtera votre action (mise, relance ou fold) sur le long terme. EV= [probabilité de gagner]x[gains]-[probabilité de perdre]x[pertes]. Pour des explications plus détaillées, lisez notre article sur l'espérance de gain au poker. EV- signifie qu'une action n'est pas rentable sur le long terme. EV+ signifie qu'une action est rentable sur le long terme. EV0 signifie qu'une action est neutre, sur le long terme ( = aucun intérêt).

F

  • Family pot : Se dit d'un pot dans lequel la majeure partie des joueurs sont impliqués.
  • Fear Factor : En tournoi, le fear factor désigne la crainte d’un joueur d’être éliminé (souvent à l’approche des places payées ou de la table finale). Il est particulièrement stratégique et opportun de savoir profiter de ce fear factor chez les adversaires, pour leur voler leurs blinds et voler les pots en les forçant à se coucher.
  • Fish : Le fish est équivalent à celui qu'on traite, en français, de pigeon. C'est un joueur dont le manque d'expérience et de compréhension des règles mathématiques et stratégiques de base du poker, en font la victime idéale des joueurs plus expérimentés.
  • Flat call : Consiste à payer une relance plutôt que surenchérir, lorsqu'on pense avoir la meilleure main, afin de pousser son adversaire à tomber dans votre piège. Assimilable à du slow play.
  • Float : Faire un float consiste à suivre une mise au flop, alors même qu'on a rien (ni paire ni tirage), dans le but de voler le coup par une grosse mise à la turn ou à la river si l'adversaire checke. C'est un peu risqué (car ça pousse à payer jusqu'à la turn et / ou à la river et rien ne dit que l'adversaire va checker) mais c'est une bonne parade contre les joueurs adeptes du continuation bet qui se laissent facilement déstabiliser par une agression ( = ils sont agressifs, mais craignent l'agression).
  • Flop : Le flop désigne les 3 cartes que le dealer retourne, face visible sur le tableau, après le premier tour d'enchères. Lorsque le tour d'enchères du flop est terminé, on passe au Turn (4e carte commune retournée face visible), puis à la River (5e carte commune, retournée face visible).
  • Fold : Désigne l'action de se coucher, c'est à dire, choisir de ne plus engager davantage de jetons dans la main en cours, et jeter ses cartes, face masquée.
  • Fold equity : Le fold equity de votre adversaire traduit les probabilités qu'il se couche si vous faites une grosse relance. Calculer le FE de manière exacte est évidemment impossible, mais savoir l'évaluer de manière approximative peut servir à mieux apprécier la situation, et la rentabilité potentielle de votre prise de risque.
  • Freeroll : Un freeroll est un tournoi de poker gratuit, mais avec de l'argent réel à gagner. Les freerolls sont les tournois des débutants par excellence, car comme ils sont gratuits, ça ne coûte rien d’essayer, et ils sont un bon moyen de se constituer une première expérience des tournois de poker. PokerHoldem.fr organise régulièrement des freerolls pour ses membres.
  • Freezeout : Un tournoi de type FreezeOut est un tournoi dans lequel il est impossible de racheter des jetons; par conséquent, lorsque vous avez épuisé tous vos jetons de départ, vous êtes éliminé du tournoi sans possibilité de revenir en jeu.
  • Full : Le full (ou boat, ou full house) est la combinaison d'un brelan (3 cartes de même rang) et d'une paire (deux cartes de même rang). Par exemple : [3s] [2c] [3h] [3c] [2d] [7h] [Jd] est un full.
  • Full-ring : Désigne une table de neuf ou dix joueurs. Il est important de comprendre qu'il faut jouer de manière plus serrée en Full Ring qu'en Short-Handed (6 joueurs max), parce que les blinds grignotent votre stack moins vite et que vous êtes donc moins contraint à la prise de risque. En outre, le plus grand nombre d'adversaires vous expose à davantage de risques de tomber sur un os.

G

  • Gap : Le gap au poker est un concept stratégique essentiel de David Sklansky, selon lequel plus votre main est faibles et votre position pénalisante, plus vous devez jouer cette main de manière agressive pour rétablir vos chances. A l'inverse, plus votre main est forte et / ou votre position favorable, moins vous avez besoin d'agresser, et plus vous pouvez vous permettre de jouer plus doucement pour attirer vos adversaires dans un piège. Attention cependant à ne pas vous jeter dans la gueule du loup en laissant l'opportunité à votre adversaire d'aller toucher son tirage pour vous battre.
  • Grinder : On dit qu'un joueur est un grinder (et qu'il fait du grinding) lorsqu'il joue au poker sur des limites plus basses que ce que son niveau lui permettrait en théorie : il le fait pour affronter des joueurs plus faibles que lui et ainsi, augmenter artificiellement ses chances de gains en se mesurant à des adversaires sur qui il a un avantage.
  • Guaranteed : Les tournois « guaranted » proposent un prizepool « garanti » pour les vainqueurs, quel que soit le nombre de participants.
  • Gutshot : Tirage suite "par le ventre" : il vous manque une carte intermédiaire pour toucher votre suite. Dans ce cas précis, vous n'avez alors que 4 outs pour toucher votre tirage suite (16% de chances environ de la toucher, du flop à la river), ce qui fait que c'est un tirage suite moins favorable qu'un tirage suite "par les deux bouts", qui vous offre 8 outs (32% de chances).

H

  • HH : HH sont les initiales de Hand History (Historique de Mains). Le HH est un fichier créé sur votre ordinateur par votre logiciel de poker en ligne, et qui contient l'historique détaillé de toutes les mains que vous avez jouées. Le HH est quasiment illisible tel quel; par contre, si vous l'importez dans un logiciel spécialisé dans l'analyse de mains, vous pourrez revoir toutes vos mains pour analyser votre façon de jouer, vos erreurs et vos coups réussis.
  • HUD : Le HUD est un affichage qui se superpose à votre table de poker en ligne, et qui vous apporte des informations statistiques supplémentaires, destinées à mieux comprendre le profil de vos adversaires. Le Hud est apporté par un logiciel appelé Tracker, qui tourne en parallèle de votre logiciel de poker en ligne, et qui analyse tout ce qui se passe à votre table, pour collecter et calculer les statistiques utiles, sur vous ainsi que sur vos adversaires. Utiliser un tracker et son Hud est un outil d'aide à la décision essentiel pour les gros joueurs de poker en ligne.
  • Hunt : Chasser, en anglais. Consiste à réduire le nombre de ses adversaires en jeu, en les poussant à se coucher grâce à des mises et des relances agressives, dans le but de diminuer le risque de tomber sur un adversaire ayant un meilleur jeu que vous.

I

  • In the money : Désigne les joueurs qui ont atteint les places payées, et qui, quoi qu’il arrive, recevront une fraction du prizepool.

J

  • Jammed : ... ou "encombré" : se dit d'un pot qui a été relancé plusieurs fois, et dans lequel beaucoup de joueurs sont impliqués.

K

  • Knockout : Un tournoi "Knockout" est un tournoi dans lequel vous percevez une prime à chaque fois que vous éliminez un joueur. Les frais d'inscriptions du tournois se présentent sous la forme A+B+C où A est le buy-in, B le rake et C, la prime que chaque joueur finance sur sa tête; lorsque vous éliminez l'un des joueurs, vous gagnez sa prime.

L

  • LAG : Initiales de Loose Agressive. Désigne un joueur qui joue n'importe quelle main, et ce, de manière très agressive, ce qui rend ce joueur très difficile à cerner, et son jeu, très déstabilisant et agaçant, car son audace, couplée à son agressivité, vous feront perdre beaucoup de coups contre lui, même des coups improbables dans lesquels vous étiez (en théorie !) favori.
  • late registration : Certains tournois de poker en ligne permettent aux participants de s'inscrire APRES le début du tournoi. C'est une façon de permettre aux retardataires de participer quand même et ainsi, d'accroître le nombre de participants et le prizepool. On parle alors de "late registration" (ou "inscription tardive"). Certains joueurs tirent profit des late-registration en rejoignant le tournoi à la fin de la période d'inscriptions, afin de ne pas commencer trop tôt, et ainsi, limiter les risques de se faire éliminer trop tôt. D'autres, à l'inverse, préfèrent profiter du tournoi dès le début, pour profiter d'une heure d'opportunités supplémentaires de gagner des jetons. Attention cependant, si vous vous faites éliminer durant l'heure pendant laquelle les inscriptions sont encore possibles, vous ne pourrez pas revenir pour autant. Si vous êtes éliminé, le tournoi est terminé pour vous !
  • Limp : Limper consiste, au préflop, à simplement suivre le montant du Big Blind pour ne pas éveiller les soupçons sur la force de sa main, dans l'espoir de l'améliorer au flop et surprendre ses adversaires lorsque le pot aura grossi.
  • Lobby : C’est la page où sont récapitulées toutes les informations sur le tournoi en cours : nombre de joueurs restants, type et structure du tournoi, prizepool, répartition des gains, etc.
  • Lock out : Se dit d'une main, déjà favorite, qui s'améliore encore, et qui ôte tout espoir ou presque à votre adversaire de l'emporter.
  • Longshot : Désigne une main dont les chances de s'améliorer sont très faibles.
  • Loose : Se dit d'un joueur qui est peu sélectif dans les mains qu'il décide de jouer : il joue beaucoup de mains, même des mains plus faibles que d'autres joueurs plus "serrés" ne joueraient pas.
  • LP : LP sont les initiales de "Late position", ou "position tardive" en français, ce qui signifie que vous êtes situé en fin de parole (près du bouton). C'est une position stratégiquement avantageuse, car plus votre position est tardive, plus vous avez d'informations sur vos adversaires, au moment de prendre votre décision.

M

  • Main event : Généralement, le main event est la dernière étape d'un championnat de poker, et c'est, la plupart du temps, l'épreuve la plus courue, la plus médiatisée et la plus dotée en prizepool (mais aussi celle dont le buy-in est le plus élevé ! ).
  • Maniac : Un joueur est qualifié de "Maniac" lorsqu'il joue de manière totalement imprévisible et sur-agressive, parfois avec un tempérament et une attitude excessifs eux aussi, ce qui le rend très déstabilisant pour ses adversaires (et très agaçant !).
  • Metagame : Le metagame, ou "para-jeux" en français, désigne toutes les composantes du poker qui viennent s'ajouter aux règles strictes, pour lui donner toute sa dimension stratégique et psychologique : l'attitude à table, l'état d'esprit, l'intimidation, les tells, votre image à la table, etc. Bien souvent, la différence entre deux joueurs se fait au niveau de leur maîtrise du metagame, car au delà d'un certain niveau, les joueurs maîtrisent les règles et la stratégie du poker de manière équivalente; la différence se fait alors dans leur tête.
  • MTT : MTT est l'accronyme de Multi Table Tournament : un MMT est un tournoi ayant un grand nombre de participants, répartis sur plusieurs tables.
  • Muck : Désigne l'action délibérée de ne PAS montrer sa main à l'issue d'un coup. Il est d'ailleurs déconseillé de montrer ses mains. Ou alors, de le faire uniquement pour énerver vos adversaires lorsque vous volez un coup, pour les pousser à la faute la fois d'après. Si vous décidez de montrer votre main (et donc, de ne pas "mucker"), soyez conscient que c'est un geste très stratégique et donc, à double tranchant.

N

  • Niveau : Un tournoi de poker est composé de différents « niveaux », des périodes de temps d’une certaine durée, pendant lesquelles le montant des blinds n’augmente pas. Lorsque la durée du niveau actuel est écoulée, on passe au niveau suivant, et les blinds augmentent. A partir d’un certain niveau, les joueurs commencent à payer les antes, qui augmentent ensuite elles-aussi à chaque niveau.
  • Nuts : On dit qu'un joueur a les Nuts lorsqu'il a la meilleure combinaison possible et qu'il ne peut plus être battu, quoiqu'il arrive.

O

  • On Break : Régulièrement, les tournois de poker sont interrompus pour permettre aux participants de faire des pauses, et de ne pas tomber raides morts sur la table. Quand c'est le cas, on dit que le tournoi est "on break" ( = "en pause", en anglais).
  • Outs : Les outs sont les cartes à venir qui améliorent votre main (par exemple, qui transforment votre paire en brelan, ou votre brelan en full). Cependant, les seuls outs véritablement intéressants (et donc, à prendre en compte) sont ceux qui vous permettent de toucher une combinaison plus forte que celle que vous attribuez à votre adversaire. Calculer ses outs (et savoir le faire rapidement) est une technique de base, et absolument essentielle pour tout joueur de poker qui se respecte, car cela lui permet d'évaluer la force de sa main, la rentabilité de sa prise de risque, etc.

P

  • Package : Certains tournois proposent un package à leur vainqueur : il s’agit généralement d’un forfait incluant avion + hôtel + inscription à un gros tournoi prestigieux. Les packages sont très recherchés car ils permettent de vivre pendant quelques jours le quotidien excitant d’un joueur de poker professionnel, et peut être de se faire connaître sur le circuit professionnel.
  • Pot-odd : ... ou cote au pot, en français. La cote au pot désigne le rapport entre votre gain potentiel (le montant du pot) et le risque que vous prenez (le montant de votre mise). Si vous devez miser 10€ pour PEUT ETRE gagner un pot de 100€, la côte au pot est de 10% (vous n'avez à miser que 10% du pot pour peut être gagner le pot). La prise de risque est donc minime.
  • Poubelle : Se dit d'une très mauvaise main (une main dont le potentiel est si mauvais que ça ne vaut en aucun cas le coup de la jouer). La main 7.2 est LA poubelle par excellence, la pire main au poker.
  • Prizepool : Le prizepool est le montant total des gains à se partager entre les joueurs finissant dans les places payées.

R

  • Rainbow : Se dit d'un board où les 4 couleurs sont présentes. Mauvaise nouvelle pour ceux qui sont sur un tirage couleur.
  • Rake : Le rake désigne la commission prélevée par la salle de poker en ligne sur chaque main. C'est ainsi que les salles de poker en ligne gagnent de l'argent.
  • Rakeback : Le rakeback est un pourcentage du rake (commission prélevée par les casinos et sites de poker en ligne sur les mises de leurs joueurs) reversé par les sites de poker en ligne à leurs joueurs fidèles, pour les récompenser d'avoir élu domicile chez eux. Chez les gros joueurs, avoir un taux de rakeback élevé leur permet d'économiser un montant significatif chaque mois.
  • Rebuy : Certains tournois de poker permettent de racheter des jetons en cours de partie. Cependant, la plupart du temps, afin de ne pas déséquilibrer complètement le tournoi, les rebuys sont possibles jusqu’à un certain niveau, après quoi il n’est plus possible de faire de rebuys.

S

  • Satellite : Un tournoi « satellite » est un tournoi dont le prizepool est constitué de places offertes pour de plus gros tournois. Ainsi certains satellites en ligne permettent de gagner des place pour les gros tournois (WSOP, WPT) pour une mise initiale de quelques euros seulement.
  • Short Handed : Partie de poker à 6 joueurs max. Le faible nombre de joueurs fait que les blinds reviennent très souvent, et donc, grignotent votre stack plus rapidement : cela vous oblige donc à jouer de manière plus audacieuse. En outre, le faible nombre d'opposant diminue le risque statistique de tomber sur des combinaisons plus fortes que la vôtre : il est donc possible de jouer un jeu plus large et risqué qu'en Full String.
  • Sit And Go : Les sit and go sont de petits tournois, dont le nombre de participants est généralement limité à une table de 10 joueurs (il existe cependant des exceptions). Ce sont des tournois très appréciés des joueurs de poker car ils sont rapides et dynamiques, et offrent de bonnes perspectives de gains, lorsqu’on en maîtrise un peu la stratégie.
  • Slow Play : La technique du slow play consiste, lorsque vous avez une main faite, à checker au lieu de relancer pour dissimuler la force de votre main à vos adversaires, afin de les pousser à se jeter dans la gueule du loup. Lisez cet article sur le slow-play pour plus d'explications.
  • Stack : Au poker, votre stack est votre tas de jetons. On dit qu'un joueur est shortstack lorsqu'il n'a plus beaucoup de jetons; et qu'il est deepstack lorsqu'il en a beaucoup.
  • Structure : La structure d’un tournoi désigne la durée des niveaux qui le constituent, le montant des blinds et des antes à chaque niveau. Comprendre la structure d’un tournoi est important, car selon que ses niveaux sont plus ou moins longs, il faudra prévoir un jeu plus agressif.

U

  • UTG : UTG sont les initiales de "Under The Gun" et désignent le joueur qui se trouve immédiatement à gauche du small blind; ce sera donc le premier à parler préflop, et c'est la pire position possible car il se trouve obligé de décider de son action, sans savoir ce que feront les autres joueurs.

V

  • Value Bet : Faire un Value Bet consiste à faire une relance pour faire grossir le pot (que vous comptez bien remporter étant donnée la force de votre main).
  • Variance : Au poker, la variance désigne l'écart entre vos résultats réels, et vos résultats théoriques mathématiques (qui, sur le long terme, seront toujours égaux). C'est donc l'expression du facteur "probas", qui fait qu'on peut avoir des séries noires (plusieurs pertes d'affilée), même en jouant très bien, et des périodes de rush, même en jouant moins bien. Mais sur le long terme, la variance s'annule et vos gains réels rejoignent vos gains théoriques.
  • VPIP : VPIP (Voluntary Put $ In Pot) C’est le % de coups dans lesquels vous investissez volontairement de l’argent. Les flops vus en tant que big blind ayant checké ne comptent donc pas. Ce chiffre permet de déterminer si un joueur est loose ou tight.

W

  • Weak : On dit d'un joueur qu'il est "weak" (faible) lorsqu'il se montre passif, et qu'il subit un peu trop les relances. Ce genre de joueurs n'ose pas prendre de risques, et se couchent lorsqu'ils sont confrontés à la moindre agression et qu'ils craignent de ne pas avoir le meilleur jeu. Typiquement, un joueur devient weak lorsque son fear factor s'élève (lorsque son tas de jetons, son stack, diminue, par exemple). Il ne faut pas confondre un joueur weak, avec un joueur prudent (qui lui, sait attendre le bon moment pour s'impliquer dans un pot, indépendamment de son tas de jetons).
  • winner takes all : Un winner takes all est un tournoi dans lequel seul le joueur qui termine premier du classement remporte la totalité du prizepool. Tous les autres joueurs ne remportent rien. Lire notre article sur la stratégie des tournois Winner takes all

10 commentaires

  • anicidual a écrit   le 18.07.11@9:03 #1

    qu’est-ce une partie en schootout, je ne trouve pas ce terme dansvotre lexique
    Merci


  • bellawood a écrit   le 18.07.11@12:20 #2

    Bonjour,

    Merci pour ce lexique très utile pour les novices. J’ajoute que les termes gambler/gambling/call hors position/rack/rackback/donk/bottom pair/poket pair, notamment, sont des termes utiles et souvent employés(TV,forum etc.). Quelques lignes sur ces termes apporteraient une plus-value à votre lexique. De plus,je note que le mot TILT n’est ni employé ni défini…

    Vous pouvez aussi juger que les termes visés sont secondaires.

    Cordialement.


  • -Alex- a écrit   le 18.07.11@15:02 #3

    Le shootout est un forme de tournoi où l’on n’a pas de deuxième chance (rebuy ou add-on). Le buy-in du tournoi est donc fixe (et maximal) dès le départ.


  • -Alex- a écrit   le 18.07.11@15:05 #4

    Bonjour Bellawood,

    Merci pour ce message, le lexique mérite en effet une petite mise à jour dont je vais m’occuper asap.

    Merci de m’avoir un peu mâché le boulot ;-)


  • Fred06400 a écrit   le 29.01.12@11:01 #5

    Bonjour,
    A cet excellent lexique, il manque les noms et définitions des types de joueurs (shark, green/red fish, rock, mouse, … etc).


  • -Alex- a écrit   le 30.01.12@17:17 #6

    Merci de nous l’avoir signalé on les ajoutera lors de la prochaine mise à jour.


  • Moldu a écrit   le 1.02.12@2:14 #7

    D’autres termes:
    bombardier, les flèches, mignon, barbu…


  • Romain a écrit   le 9.01.13@18:42 #8

    Bonjour, j’aimerais bien savoir ce qu’est un « vilain »


  • -Alex- a écrit   le 11.01.13@13:12 #9

    Bonjour Romain, Villain est le nom par défaut de l’adversaire lorsqu’on décrit une main. Par opposition celui qui joue la main est nommé Hero.


Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription