Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Les robots passent à l’attaque

-Alex- - Actualité Poker - 21/07/10, 13h58 7

Cet enfoiré ne vous fera pas de cadeau !

A l’époque où l’on joue avec des cartes en pixels et des trackers reliés à des bases de données il n’est pas étonnant de voir s’inviter quelques robots aux tables.

Sont-ils dangereux? nombreux? détectables? Autant de questions légitimes que l’on est en droit de se poser devant cette menace invisible.

Vous vous en doutez, programmer un robot gagnant n’est pas à la portée de tout le monde.

Les premiers essais concluants ont été réalisés sur du poker limit. La strucuture du jeu se prétant mieux au « botting » on a ainsi vu naître les premiers bouts de code permettant d’automatiser le jeu.

Si les calculs sont justes, la fatigue inexistante et les décisions stratégiquement optimales, le résultat n’est pas là.

Ces robots sont capables de battre les plus petites limites mais ils sont rapidement dépassés. Un joueur observateur peut repérer leurs failles et prendre un avantage sur eux.

On trouve ces bots « de 1ere génération » en vente ou en téléchargement gratuit, avec les virus qui vont avec, un peu partout sur le net. Leur utilisation est immédiatement repérée par 100% des rooms et entraine la fermeture des comptes utilisateurs.

Le défi technologique reste toutefois intéressant, des chercheurs ont donc développé des bots un peu plus puissants comme Polaris:

Ce dernier ne joue qu’en head-up, capacité de calcul oblige, mais ne se contente pas de réagir bêtement à vos actions.

Véritable intelligence artificielle, il apprend et s’adapte. Là on tombe sur un adversaire coriace.

Nulle chance pour autant de le croiser sur une de vos tables de jeu, ce robot est dévellopé par une université et nécessite de gros équipements.

Quid du no-limit?

Tout le monde s’accorde à dire que la part psychologique du no-limit et la complexité des paramètres rendent quasi impossible de créer un bot gagnant en nolimit.

Le scandale de la détection d’une 10aine de bots évoluant entre la nl25 et la nl200 de Pokerstars a récemment remis en question ce postulat.

En analysant une métabase de données des joueurs ont en effet pu repérer des similitudes de schémas de mise et de statistiques qui ne laissent aucun doute.

Très légèrement gagnants ces robots faisaient leur « chiffre d’affaire » sur les bonus en toute impunité.

Pokerstars a depuis fait le ménage mais on peut déplorer que ce soit une fois de plus les joueurs qui fassent le travail anti-fraude.

Si les robots ne font pas une bonne pub pour la room ils n’en restent pas moins de bons clients qui paient du rake.

L’actualité des bots vous intéresse?

Sur http://indianapokerbot.com/ vous pourrez suivre, dans la langue de Shaekspeare, le championnat de poker-bots organisé par plusieurs universités de l’Indiana.


,

7 commentaires

  • glassus47 a écrit   le 21.07.10@15:52 #1

    difficile a detecter et eradiquer c’est un probleme.
    parfois les rooms verifient quand tu joues trop longtemps en te posant des questions avec un popup genre 2+2=?


  • Baptiste a écrit   le 21.07.10@17:41 #2

    Ce serait une solution oui, ou imposer des captchas améliorés par pop-up aux joueurs au comportement suspect.

    Ceci dit : entre jouer contre un bot, au comportement prévisible, ou contre un débutant aux réactions imprévisibles, qu’est-ce que vous préférez ? Moi je suis pas du tout sur de préférer l’humain…


  • glassus47 a écrit   le 21.07.10@23:42 #3

    Je choisi aussi le robot mal programmé comme doivent l’être la plupart.
    Il pourra jamais être aussi retors et chanceux qu’un humain ;)


  • Cyborg70 a écrit   le 23.07.10@9:40 #4

    Hi, je ne suis absolument pas d’accord avec vous les gars!! Il suffirait de jouer quelques mains et situations que nous maitrisons et le reste pour le BOT.

    Pour les POP-UP, le type peut très bien regarder son BOT jouer, et répondre au CHAT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Baptiste a écrit   le 23.07.10@11:24 #5

    Salut Cyborg70 !

    Oui un bot semi-automatique, mais assisté par le joueur, serait redoutable en effet.

    Ceci dit, je crois que le but du bot est de jouer sur plusieurs tables en même temps, indépendamment de toute supervision humaine… Enfin ça dépend des stratégies des tricheurs j’imagine.


  • -Alex- a écrit   le 23.07.10@12:27 #6

    Salut Cyborg70,

    Ca se discute, on perd un peu de l’avantage du robot qui est là justement pour gérer les situations faciles et répétitives.

    Il faudrait plutôt prendre le relais quand ça se complique. Mais là c’est le risque de dégrader les stats avec de l’erreur humaine.

    Comme disait Baptiste, ces bots semblent surtout conçus pour perdre un minimum et gagner sur du trés gros volume en bonus.


  • MagicAce a écrit   le 23.07.10@13:39 #7

    En bourse on utilise aussi des bots.
    Une des techniques est le « set & drop »: on paramètre la bestiole et on la laisse agir.


Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription