Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Le poker en ligne en Grèce

-Alex- - Actualité Poker - 08/07/11, 10h41 2

La Grèce à l'heure de la réglementation

La Grèce fait encore partie des destinations paradisiaques pour le poker en ligne.

On peut y jouer en .com en toute liberté comme au « bon vieux temps » d’avant l’ARJEL.

Le pays est agréable à vivre, le coût de la vie peu élevé et on est en Europe.

Ces divers avantages font la joie de quelques expatriés de pays à la législation moins clémente.

Cet état de grâce est toutefois menacé par un imminent projet de légalisation.

Lorsque l’on parle de « légalisation » ou « d’ouverture » du poker ou des jeux d’argent en général il faut comprendre : « réglementation restrictive », « taxation » et autres « interdictions ».

La Grèce, qui est dans un sale état après avoir vraiment mal géré sa bankroll a eu l’ingénieuse idée d’aller piocher dans celles des joueurs.

Quand on voit ce dont on a écopé en France vous imaginez ce que les grecs ont pu pondre dans une période aussi agitée : du n’importe quoi.

Des exigences irréalistes, un peu comme ce que leur demandent leurs créanciers européens.

Le nombre de licences, les prérequis et les obligations financières n’offrent pas vraiment les conditions d’un marché sain et conforme au cadre européen.

L’European Gaming and Betting Association les a donc invités à revoir leur copie et à proposer rapidement (d’ici le 8 Aout) quelque chose d’un peu plus réaliste et réalisable.

Il y a peu de joueurs grecs, en tout cas pas assez pour faire un petit marché fermé comme en France.

Je doute qu’ils adoptent une réglementation souple et favorable aux joueurs car de toute façon le grec moyen s’en fout : il joue au tavli !

source igamingfrance



2 commentaires

  • Duke a écrit   le 3.01.12@4:25 #1

    Le cout de la vie en Grèce est plus chère qu’en France… Je sais pas si vous suivez l’information mais c’est la récession la ba…


  • -Alex- a écrit   le 4.01.12@10:30 #2

    La vie est dure pour le salarié d’Athènes, pas pour le grinder de Rhodes. La situation économique est en effet catastrophique; cela affecte les salaires, le commerce, l’industrie mais pas les revenus du jeu.
    Les loyers restent bas et pour le moment il n’y a pas encore d’émeutes de la faim malgré le fait que de nombreuses personnes n’ont plus de revenus ou très peu. Sur les petites îles, concrètement rien n’a changé pour un expat qui tire son argent du poker.


Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription