Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Le boum des parties clandestines

-Alex- - Actualité Poker - 29/10/10, 15h49 1.

parties privées, le poker underground

Immédiatement relayée par la communauté web du poker l’article d’hier de la Charente Libre révèle au grand jour ce que les joueurs savent déjà : les parties clandestines pullulent.

L’article nous parle de divers « tripots » de la région d’Angoulême et Cognac.

Ces lieux de perdition ne sont autre que le café du coin ou un restaurant tout ce qu’il y a de plus « normal ».

La clientèle? Vous, moi, des gens normaux qui vont claquer quelques euros dans un poker plutôt que dans un repas gastronomique.

Les réactions à l’article presse sont sans surprise : pour résumer : « Mais que fait la police? C’est une honte! » Elle joue? :)
Pourquoi le chef de brigade de la gendarmerie locale ne vient-il pas arrêter son beau-frère, sa tante et la moitié de ses amis en train de jouer un tournoi dans le restaurant ou il fête ses anniversaires?

Sept an de prison! 900K€ d’amende! Pourrait rétorquer le juge s’il n’avait pas gagné une qualif pour le tournoi de dimanche prochain.

Hé oui! En France on joue, on aime le jeu et on n’a pas attendu le hold’em.
Il y a toujours eu des cartes et de l’argent là ou l’on trouve une table et quelques chaises: Poker fermé, rami, belote…et plus récemment le hold’em qui remporte un tel succès qu’il serait difficile de le contenir à quelques casinos.

On peut toutefois présumer qu’on va atteindre à moment donné un point de saturation. Je ne serais pas étonné qu’il y ait un peu de ménage de fait suite à cet étalage public.

Il est pourtant illusoire de vouloir prohiber totalement les parties clandestines. Les chinois jouent-ils moins malgré les peines de prison encourues?

Il y aura toujours des parties « privées » mais la loi ne semble pas faire la différence entre grosse et petite partie. Les « grosses parties » ont toujours eu lieu et auront toujours lieu. Les gens qui les pratiquent ont de l’argent, de la ressource, du pouvoir.

Ce sont les petites et moyennes parties qui risquent donc de faire les frais des démonstrations de la loi.

La popularité du hold’em est énorme. Sa pratique crée un lien social sympathique et ludique tout en faisant vivre des établissements. Enfin quelque chose qui fait sortir les gens de chez eux et les amène à communiquer et partager une passion!

Ne pourrait-on pas dépénaliser les parties à petits enjeux?

Un assouplissement et une adaptation de la loi serait certainement plus en phase avec notre société.


, ,

1 commentaire

  • glassus47 a écrit   le 30.10.10@21:57 #1

    j’économisais pour vegas mais je vais passer mes vacances à cognac, le niveau doit etre moins chaud.


Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription