Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

FullTilt bloque le dataming

-Alex- - Actualité Poker - 15/04/11, 12h16 0

bientôt la fin du datamining industriel ?

Récemment FullTilt.com bloquait la possibilité à des sites de datamining tels que PokerTableRatings (PTR) ou Sharkscope.

Ces sites enregistrent les historiques de jeu pour les revendre sur la forme de données brutes ou traitées.

L’utilisation du datamining est prohibée sur FullTilt, cependant de nombreux joueurs l’utilisent en dehors de leurs sessions pour affiner leur analyse des adversaires ou vérifier leur propre « classement ».

D’autres l’utilisent pour la sélection de table ou directement en tant que tracker, le tout dans la plus pure illégalité.

FullTilt a frappé un grand coup en rendant ses données inexploitables.

La réaction des joueurs et même des professionnels du datamining ne s’est pas faite attendre.

Sharkscope a lancé les hostilités en déclarant :

“We respectfully request that all online players carefully consider the option of playing at sites other than Full Tilt and communicating to Full Tilt your opinions and rationale about why you prefer to play elsewhere.”

« Nous invitons respectueusement tous les joueurs de poker à considérer l’option de jouer sur d’autres sites que FullTilt et de communiquer à FullTilt votre avis et les raisons qui font que vous jouez ailleurs ».

Sharkscope eut été français il aurait certainement proposé un « sitting out ».

Du côté des joueurs la réaction est plus pondérée comme on peut le constater sur le forum international 2+2.

Une grande majortité de joueurs semble être plutôt favorable à cette décision. Plusieurs réclament même l’extension de cette mesure à Pokerstars.

 Si les deux leaders du poker mondial stoppent les possibilités de datamining le mouvement pourrait bien se généraliser.

Selon une conversation avec le service client de Pokerstars rapportée par un posteur, la room travaillerait déjà à la mise en place d’un bocage efficace du dataming.

Peut-être devraient-ils embaucher les français qui ont réussi à pondre des rooms ou aucun tracker ne tourne ?

Cette soudaine hostilité au datamining serait-elle liée au récent rachat de PTR par Zynga ?

Quelques voix s’élèvent pour s’offusquer de cette politique anti-datamining.

Il y a bien sûr quelques sharks et bumhunters qui font grand usage de ces données.

Comme le précise l’un deux : « Vous voulez qu’on cache vos données car vous êtes tous des perdants mais pour nous les gagnants c’est un service utile » (traduction aproximative).

Dernier argument et non des moindres, le contrôle de l’intégrité du jeu par la communauté des joueurs.

C’est grâce aux sites de datamining que les plus gros scandales de triche en ligne ont pu être révélés.

De nombreuses affaires de botting, de chip dumping, de collusion, multi comptes et autres triches ont ainsi pu être repérées et stopppées.

Ces sites agissent donc comme un garde-fou contre une trop grande permissivité des soit disant très performants services de contrôle des jeux, ceux-là même qui interviennent à chaque fois que les joueurs ont fait le boulot de leur apporter les preuves d’irrégularités flagrantes.

A mon avis perdre cette protection serait vraiment dommageable pour l’ensemble des joueurs.

En informatique il existe toujours une solution, une faille, et il serait dommage que le datamining ne profite plus à terme qu’à une poignée de joueurs ayant la compétence technique pour contourner les interdits.


Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription