Nous organisons des tournois gratuits de poker en ligne avec 1000€ à gagner à chaque fois ! Cliquez ici !

Full Tilt / AGCC l’audience no-limit

-Alex- - Actualité Poker - 23/09/11, 10h20 0

L'audience qui n'en finit plus

Les ultimes déroulements de la saga Full Tilt sont purement passionnants.

Si l’audience entamée ce lundi n’a toujours apporté aucune réponse concrète elle a permis d’entamer une campagne d’information bien orchestrée.

Des nouvelles plus scandaleuses les unes que les autres se succèdent avec un timing bien huilé.

Tout d’abord certains dirigeants médiatiques, Chris Ferguson et Howard Lederer en avant, se seraient versé des dividendes énormes durant les dernières années. On parle de centaines de millions de dollars. Pour cela ils devront rendre des comptes à la justice.

Full Tilt est également accusé par le DoJ (justice US) d’être une pyramide de Ponzi, c’est à dire une entreprise qui comble un trou sans fond avec l’argent des nouveaux venus.

Beaucoup s’offusquent mais il faut bien comprendre que ce type de fonctionnement n’avait rien de catastrophique tant que personne ne venait jeter une poignée de sable dans les rouages. (l’analogie avec l’économie globale du pays n’est pas loin)

Sans le gel des comptes par le FBI, Full Tilt tournerait toujours et continuerait à payer ses joueurs, mais on n’en n’est pas là…

Quoi qu’il en soit voilà la situation : Full Tilt était une société avec une gestion en flux tendu basée sur le crédit et ses dirigeants gagnaient beaucoup d’argent.

Sous un certain angle c’est le rêve américain version entreprise, mais alors pourquoi le DoJ s’acharne-t-il contre FT ? Ces déballages de dernière minute peuvent en effet sembler bien orientés pour diaboliser Full Tilt et le couler.

Mais Full Tilt n’est pas n’importe quelle entreprise, c’est une poule aux œufs d’or et malgré toutes ces complications nous sommes des milliers à attendre sa réouverture pour y rejouer.

Il y a effectivement des repreneurs potentiels et c’est bien pour cela que le délibéré de l’audience traine.

Certains noms ont percé, malgré le secret qui entoure les débats, et parmi ceux-ci, cocorico, il y a Partouche !
L’outsider du poker en ligne français rachetant le numéro deux mondial ce serait un pied de nez énorme.

En attendant sur les forums, ça caquette et ça s’engueule, chacun y allant de son point de vue de spécialiste.

En ce qui me concerne je n’attend qu’une nouvelle : l’avenir de la licence AGCC de Full Tilt. A partir de là on y verra plus clair.


,

Faire un commentaire

Les champs dont le titre est en gras doivent être obligatoirement remplis.
(ou pseudo PokerHoldem.fr)
(ne sera pas affiché)
(facultatif)

Merci de faire en sorte que vos commentaires soient pertinents.
L'équipe de modération se réserve le droit de ne pas publier vos commentaires
ou de les effacer s'ils ne respectent pas les règles.


Jouer au poker sur Winamax
Bonus 50 euros
Chercher dans nos articles
Connexion / Inscription